« Roberta González: un parcours artistique forgé par la guerre », Conférence le 15 avril 2019 au musée de l’Armée (Paris)

En lien avec l’exposition « Picasso et la guerre », qui ouvre le 5 avril prochain au musée de l’Armée à Paris,  Amanda Herold-Marme, historienne de l’art, donnera une conférence intitulée « Roberta González: un parcours artistique forgé par la guerre ».

Cette conférence retracera la vie et l’oeuvre de Roberta González, artiste-peintre franco-espagnole et fille du sculpteur Julio González, en se focalisant sur l’impact de la guerre sur ce parcours artistique et personnel. Les moments clés évoqués seront:

  • la guerre d’Espagne, qui voit chez elle l’émergence d’un style avant-gardiste imprégné de l’angoisse de l’époque,
  • la Deuxième guerre mondiale, qui touche Roberta et la famille González-Hartung plus personnellement, puis
  • l’après-guerre, lorsque cette artiste lutte pour se libérer des séquelles de la guerre pour retrouver son style personnel, en marge des mouvements qui dominent alors la scène parisienne. Ses rapports avec l’Espagne franquiste seront également évoqués.

Amanda Herold-Marme est docteur en histoire de l’art, spécialisée dans les artistes espagnols à Paris, la guerre d’Espagne, l’exil républicain et le franquisme. Elle a publié des textes sur ces sujets, et notamment sur l’oeuvre de Roberta et Julio González.

Cette conférence s’inscrit dans le cycle « Guerre et les artistes au XXe siècle », organisé par le musée de l’Armée en partenariat avec l’Université permanente de la ville de Paris.

Elle aura lieu le 15 avril à 13h45 à l’Auditorium Austerlitz à l’Hôtel National des Invalides (129, rue de Grenelle, Paris 7e).

Réservation gratuite et obligatoire (dans la limite des places disponibles) à histoire@musee-armee.fr.