Prix González

Pour reconnaître son rôle de précurseur de l’art contemporain, le Prix Julio Gonzalez est créé en 2000 par Viviane Grimminger et Kosme de Barañano, directeur alors de l’IVAM Centre Julio Gonzalez. Il est destiné à récompenser chaque année un artiste contemporain vivant de renommée internationale en hommage à l’importance historique de son oeuvre. Chaque artiste primé se voit remettre un tirage de la sculpture "Femme à l'amphore II", réalisée par Julio Gonzalez en 1929-1930.
Prix Julio Gonzalez 2017/2018 – Annette Messager Annette Messager - 2018

Prix Julio Gonzalez 2017/2018 – Annette Messager

Annette Messager - 2018

Le 5 juillet 2018, l’artiste française Annette Messager est devenue la première femme à recevoir le Prix Julio Gonzalez. Ce prix, créé en 2000 à l’initiative de Viviane Grimminger et de l’ancien directeur de l’IVAM Centre Julio Gonzalez, Kosme de Baranano, rend hommage au sculpteur catalan en reconnaissant un artiste vivant ayant apporté une contribution importante à l’art contemporain. L’attribution du prix donne lieu à une cérémonie de récompense pour l'artiste choisi et la remise d’un tirage de la sculpture « Femme à l’amphore II »  (1929-1930). Cet artiste bénéficie de l’organisation d’une exposition monographique à l’IVAM Centre Julio Gonzalez. C’est dans ce cadre que l’exposition d’Annette Messager, « Pudique-Publique » a été inaugurée à l’IVAM. Elle rassemble des installations composées d’une variété de médias, techniques et supports, réalisées au fil des 20 dernières années de la carrière de l’artiste. Ces installations témoignent de l’attitude critique et féministe de l’artiste, qui questionne les contraintes et interdictions imposées par la société moderne en affirmant l’identité féminine dans un monde toujours profondément machiste. "Pudique-publique" est ouverte à l'IVAM Centre Julio Gonzalez du 5 juillet au 4 novembre 2018. En savoir plus.

Pour reconnaître son rôle de précurseur de l’art contemporain, le Prix Julio Gonzalez est créé en 2000 par Viviane Grimminger et Kosme de Barañano, directeur alors de l’IVAM Centre Julio Gonzalez. Il est destiné à récompenser chaque année un artiste contemporain vivant de renommée internationale en hommage à l’importance historique de son oeuvre. Chaque artiste primé se voit remettre un tirage de la sculpture "Femme à l'amphore II", réalisée par Julio Gonzalez en 1929-1930.